Préparation voyage
AFRIQUE
AMERIQUE
ASIE
EUROPE
OCEANIE
DIVERS
TASMANIE
Le Tigre de Tasmanie


En 1936, le Tigre de Tasmanie a officiellement été déclare éteint mais beaucoup de mystères subsistent a propos de cet animal.
Plusieurs habitants de Tasmanie vivant à la lisière des forêts ont cru en apercevoir. Ils ont trouvé des animaux portant des traces de mâchoire du thylacine.
          

Il y a environ 10 000 ans…
la Tasmanie se sépare physiquement et définitivement du continent australien.
Ce bouleversement isole certaines espèces animales condamnées a s'adapter ou s'éteindre. Le tigre de Tasmanie, tout comme le diable de Tasmanie, fait partie de ces espèces.
En Tasmanie, il y a beaucoup de reliefs, les forets sont épaisses et difficilement accessibles. Les montagnes dépassent rarement les 1200m. Les pluies sont abondantes dans de nombreuses régions.
La difficulté pour l'homme de s'établir sur cette île va jouer en la faveur des espèces animales.A cette époque le Tigre de Tasmanie est toujours présent en Australie continentale jusqu'en Papouasie Nouvelle-Guinée.
Plusieurs éléments témoignent de la présence du tigre dans ce région. Au nord de l'Australie des peintures sur roches représentants le tigre de Tasmanie et d'origine indigènes ont été identifiées. Un tigre de Tasmanie momifie a même été trouvé dans une caverne sur les plaines de Nullarbor en 1965. Les peuples indigènes étaient apparemment friands cet animal.Description
Le tigre de Tasmanie a pour nom scientifique le Thylacinus Cynocephalus, mais est plus connu sous le nom de Thylacine, Loup de Tasmanie ou Hyena.
Le Thylacine est brun, tendant du jaune au gris. Il a de 15 à 20 rayures foncées sur le dos depuis les épaules jusqu'à la base de la queue. Manifestement le Tigre de Tasmanie et la Hyène sont parentes par les rayures sur le dos.
Les pattes sont relativement courtes. Les poils sont denses et courts.
Les oreilles sont courtes et droites. La mâchoire, très grande et puissante contient 46 dents.
Le mâle, plus grand que la femelle, mesure plus d'un mètre.
Le Thylacine femelle a en moyenne quatre petits qu'elle garde dans une poche ventrale.
Avec cette caractéristique, il fait partie de la famille des marsupiales tout comme le Kangourou, Koala ou Opossum.
L'animal est plutôt nocturne ou semi-nocturne. Il se déplace lentement, et est raide dans ses mouvements.
Il chasse généralement seul et se nourrit de petits mammifères et d'oiseaux.

Il y a pas moins de 2000 ans….
Bien que les raisons précises de la disparition du Tigre de Tasmanie sur le continent Australien ne soient pas connues, il semble avoir diminue par la présence de son principal ennemi, le dingo.
Mais le Thylacine qui a su s'adapter au fil du temps en Tasmanie est toujours présent.
L'espèce est surtout présente dans la région nord et est, mais très rarement dans les montagnes. En 1803, les Européens commencent a émigrer en Tasmanie.
Quelques années plus tard on rapporte que les Thylacines attaquent moutons et la volaille.
En 1830, la compagnie pastorale Van Diemens Land implantée en Tasmanie, propose alors une récompense pour chaque tigre tue.  Surnommé le tueur de moutons, le tigre fait alors l'objet d'une chasse sans merci
plusieurs milliers d'entre eux sont tues, la survie de l'espèce est en danger et étrangement aucun scientifiques ne s'intéresse a eux.

Le 7 septembre 1936, le dernier tigre tasmanien connu meurt en captivité dans le zoo de Hobart en Tasmanie. Le garde de poste de jour oublie de fermer le toit de la cage et l'animal meurt sous l'exposition du soleil
Les colons ont éradiqué cette espèce 140 ans après leur arrivée.
Il n'existe aucune photos de cet animal dans son élément naturel et seulement quelques unes prisent dans des zoos.
Aucune étude n'a été faite sur cet animal durant son existence, ni même pendant sa période d'extinction.
Seul le Pr. TT FLYNN (père de l'acteur), s'est intéressé a lui en 1909 avec des spécimens captifs, mais rien n'a été publie.
Entre 1963 et 1980, le Dr. Eric Guiler mène plusieurs recherches dans différentes régions de la Tasmanie, financées par le conseil de protection d'animaux et d'oiseaux et les fonds de faune du monde. En 1966 il rassemble des échantillons qu'il identifie en tant que poils de l'animal, mais aucune de ses recherches ne rapporte la preuve de la survie de l'espèce. Géogliphe "l'oiseau"En 1986, le Tigre de Tasmanie a officiellement été déclare éteint mais beaucoup de mystère subsistent a propos de cet animal.
Plusieurs habitants de Tasmanie vivant à la lisière des forêts ont cru en apercevoir. Ils ont trouvé des animaux portant des traces de mâchoire du thylacine.
Des villageois d'Irian Jaya en Indonésie, certifient avoir vu un tigre de Tasmanie vivant dans les collines autour de la frontière entre l'Indonésie et la Papouasie Nouvelle Guinée. L'animal vivrait dans les grottes de la région de Kurima autour des villages Oksibil et Okbibab et semble attaquer les animaux domestiques la nuit.Clonage
Sur une étagère poussiéreuse de l'Australian Museum, à Sydney, le corps d'un jeune tigre de Tasmanie flotte tranquillement dans un bocal depuis 1866. Les scientifiques espèrent utiliser une séquence d'ADN extraite pour créer un clone et donner à une espèce disparue un nouveau départ.
Ce projet de recherche très complexe devrait prendre des années et coûter entre 20 et 30 millions de dollars. Les descendants des colons de Tasmanie soutiennent ce projet, "nous aurions une obligation morale de le faire" disent-ils.
Étants donné qu'il existe au moins six autres spécimens de cet animal dans d'autres musées du monde, les clones pourraient être croisés avec ces tigres, affirme Don Colgan, le responsable du département de biologie de l'évolution de l'Australian Museum. A terme, un groupe viable de tigres de Tasmanie sera présenté dans les zoos ou, mieux encore, repeuplera l'intérieur des terres australiennes, d'où l'espèce est originaire.Drôle de façon de se donner bonne conscience. L'intérêt financier sur le plan scientifique si il y'a succès n'est pas a exclure !Les dépenses pour ce projet seraient plus utiles si elles étaient destinées a sauvegarder les milliers d'espèces en voie de disparition aujourd'hui....mais il ni y'a pas de retour financier dans ce cas la !

Toutes les photos sont issue du Australian Museum Archives


    Liens :
Australian Museum Archives / The Thylacine Muséum (vidéos !)

accueil | contact | Horizo dans vos favoris | Liens vers Horizo | Ajouter un site dans l'annuaire
Copyright © 2001-2017 Horizo.com - Tous droits réservés.